Mon père a fait surfarce, il a détruit ma vie

Bonjour je m’appelle Lou-Anne, je suis voyante et cartomancienne, je travaille avec mes cartes, mes flashs. Je suis disponible du matin au soir, 7/7 jours donc libre à vous de me consulter selon votre disponibilité. J’ai installé un petit logiciel qui vous permettra de faire un tirage très simple du tarot de Marseille. Vous choisissez 3 lames et vous obtenez une interprétation qui sert de prédiction. Je vais vous faire part de ma consultation téléphonique eu récemment dont l’identité est dans l’anonymat.
Un soir de fête dans une petite sandwicherie: Dalila fête avec Pierre son mari et leurs deux enfants l’ouverture de son établissement. Un coup de téléphone tardif rompt la bonne humeur de la jeune femme: c’est Gérard, son père, qu’elle tient pour mort depuis 24 ans, depuis qu’il a abandonné sa mère et n’a plus donné de nouvelles. Dalila a bien essayé de le retrouver à la mort de sa mère. En vain… Et voilà que c’est un indigent qui surgit dans sa vie, l’assigne à comparaître au nom de l’obligation d’aliments, et met en péril sa vie de couple. Le récit d’un divorce douloureusement vécu par une jeune femme en quête de son père, de son passé, de leur histoire à venir. Dalila a vécu de très mauvais moment suite à la disparition de son père qu’elle croyait mort et surgit d’un coup et elle voit sa vie de couple prendre une autre tournure par la faute de celui-ci qui ne vise que ses propre intérêt nuire à sa vie de couple au point de parvenir au divorce, elle n’a pas pu retenir son mari car celui-ci ne supportait plus le comportement que le faisait subir son beau-père sur son propre toit et comme celui-ci a fait de son mieux pour réduire la relation amoureuse de sa fille au néant; Dalila et Pierre sont donc restés de très bon amis et se partagent la garde de leurs deux enfants. Mais n’empêche qu’ils entretiennent une petite discussion entre amis car à la place de se comporter comme des ennemis ils ont gardé le lien d’amitié et la relation de parents séparés qui sont unis par leurs enfants.


Article dévelopée par Lou-anne


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *